Menu

Actualités

Dominique Brune, une voix exceptionnelle

Publiée le: 20-03-2018

Invité vedette de la Semaine francophone, l’auteur-compositeur dinardais interprète, ce soir, Jacques Brel, Léo Ferré, Serge Lama et d’autres pointures.

Entretien

Dominique Brune,
auteur-compositeur.

Comment êtes-vous devenu auteur-compositeur-interprète ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai découvert la chanson à 14 ans, auprès de ma grand-mère, qui fredonnait du matin au soir. Puis j’ai quitté mes études pour rejoindre des groupes de rock. Ma passion pour la musique s’est déclarée à cette époque-là.

Je n’ai eu de cesse de me produire sur des scènes parisiennes, parmi lesquelles Bobino et Le Zénith. À 28 ans, je suis entré à l’Institut de développement vocal (Idev), où j’ai suivi des cours, puis enseigné le chant.

Le goût de la variété m’a fait abandonner le rock pour la chanson française.

Comment expliquez-vous cette voix si puissante ?

Je ne me l’explique pas. Au départ, ma voix avait trouvé sa place dans le répertoire classique et je n’ai pas hésité à me mettre sur les rangs de chanteurs comme Pavarotti. Mais au bout d’un moment, j’ai lâché un peu pour faire de la composition, ce qui me vaut aujourd’hui quelques titres.

Puis il y a eu le déclic avec les chansons de Jacques Brel dont je me suis senti très proche. J’ai énormément travaillé pour l’approcher. En cherchant ma voix, j’ai trouvé ma voie.

Qu’avez-vous retenu comme programme pour la Semaine francophone ?

Le fil conducteur du récital est bien entendu Jacques Brel dont je compte interpréter une douzaine de chansons : Amsterdam, Bruxelles, Le plat pays, Quand on a que l’amour, Mathilde… Il y aura également d’autres artistes comme Serge Lama, avec Des éclairs et des révolvers ; Robert Alagna, Parla piu piano ;Bernard Lavilliers, Betty ; une reprise de L’essentiel, de Michel Jourdan et Charles Aznavour, initialement interprétée par la québecoise Ginette Reno. Et même Moulouji, Léo Ferré, Nougaro, Adamo, ainsi que deux de mes chansons..

Quels sont les musiciens qui vous accompagnent ?

J’aurai la chance d’avoir auprès de moi Jean Chavanne, un pianiste hors pair, capable de créer des arrangements subtils sur mes compositions. Il y aura également la choriste Hélène Le Berre, dont la voix comporte de magnifiques tessitures.

Mardi 20 mars, à 20 h 30, à l’auditorium Stéphan-Bouttet. Tarifs : 18 €, 15 € (adhérents Cifgo et carte Enora). Contact : tél. 06 82 43 81 72 ou contact@cifgo.fr.

© Copyright Cercle International de la Francophonie du Grand Ouest 2017 - 2020 || Mentions Légales ||